Les effets néfastes de la lumière bleue en entreprise

La lumière bleue, est-elle un danger pour la santé ? Selon les études menées par l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire, les Français passent en moyenne 6 heures de temps devant l’écran. Mais ce n’est pas tout, ils sont exposés à la lumière bleue tout au long de la journée. Actuellement, les LED sont les sources les plus utilisées aussi dans le milieu professionnel que dans la maison. Cette forte exposition à la lumière bleue a-t-elle un impact sur la santé ? Trouvez les explications dans cette rubrique.

Lire aussi : La sécurité sociale rembourse-t-elle les verres anti lumière bleue ?

Qu’est-ce qu’une lumière bleue ?

Nos yeux captent des spectres de lumières naturelles chaque jour. La lumière bleue regroupe deux catégories, à savoir le bleu violet et le bleu turquoise. Effectivement, chacune de ces lumières provient des appareils que nous utilisons au quotidien. D’un côté, la lumière violette présente des avantages pour les yeux et même utiles pour améliorer le rythme biologique. En revanche, la lumière bleu turquoise comme celle émise par les LED possède un effet nocif pour la santé ophtalmique.

Pourquoi la lumière bleue est-elle dangereuse ?

L’œil humain ne dispose pas d’un filtre particulier comme celui des lunettes anti lumière bleue. Ainsi, le degré d’exposition à ces lumières peut entraîner des troubles oculaires importants. En effet, elles concentrent une forte énergie qui peut fatiguer rapidement les nerfs oculaires.

Quelles sont les conséquences de l’exposition à la lumière bleue ?

Bien que les effets de la lumière bleue ne soient pas effectifs immédiatement, ils agissent en douce chez le sujet. De ce fait, ce dernier devrait prendre les mesures nécessaires avant que cela ne dégénère.

Dégénérescence de la vision

Quand nous passons des heures devant un objet lumineux, les yeux commencent à perdre leur capacité petit à petit. Une exposition continuelle à la lumière bleue entraîne une sécheresse oculaire. Elle se manifeste sous diverses formes : tics, rougeur, picotements, etc.

Si l’employé n’utilise pas des dispositifs de protection, il risque d’avoir un glaucome aigu. S’il n’est pas traité convenablement, ce problème accélère l’altération de la rétine, ce qui peut provoquer à son tour la cécité.

Déficience de la concentration

La fatigue du nerf optique provoque une forte migraine. Dans ces conditions, il est impossible de rester attentif au travail. Justement, le trouble de concentration réduit la productivité d’un employé. Si on lui confie une tâche importante, il faut s’attendre à un rendement peu efficace.

Trouble du sommeil

L’un des plus grands inconvénients de la lumière bleue est la perturbation du rythme biologique. En effet, lorsque les yeux sont exposés constamment à la lumière, la sécrétion de la mélatonine est dérégulée. Or, c’est le premier responsable de la stabilisation du cycle circadien. La personne présentant ce trouble est éveillée constamment. Par conséquent, le manque de sommeil qui s’accumule conduit à la fatigue et au stress. Au niveau du comportement, la personne a tendance à s’irriter facilement.

Quelques recommandations pour réduire les risques liés à la lumière bleue

En tant que premier responsable dans votre entreprise, il relève de votre devoir d’assurer la sécurité de vos employés. Voici quelques précautions à prendre en compte pour minimiser les conséquences néfastes de la lumière bleue.

Faire une pause fréquemment

Lors d’un travail continu sur écran, il vaut mieux s’accorder un temps de pause toutes les heures. Par exemple, se lever du bureau pour aller aux toilettes ou changer d’activité à raison de quelques petites minutes. Ainsi, les yeux peuvent se reposer. En dehors du travail, évitez autant que possible l’utilisation des appareils lumineux comme le smartphone, la télévision, les tablettes…

Alterner les travaux à faire

S’il existe de nombreuses tâches à réaliser dans une entreprise, veillez à ce que les employés puissent les alterner. Autrement dit, évitez autant que possible de rester trop longtemps devant l’écran. Vous pouvez le relayer par des travaux manuels, par exemple. Ainsi, le changement d’environnement n’aura que des effets bénéfiques pour vos yeux.

Porter des lunettes anti lumière bleue

Très pratique, le port des lunettes anti lumière bleue vous éloigne bien des soucis ophtalmiques. Ce dispositif permet d’empêcher le contact direct avec les rayonnements nocifs. De cette manière, vous pouvez rester longtemps devant un écran sans courir de danger.

Utiliser un filtre anti lumière bleue

L’un des moyens les plus efficaces pour minimiser les risques est d’installer une application anti lumière bleue sur votre poste de travail. Cela permet d’atténuer la luminosité émise par l’écran. Une autre option également, réglez les écrans en choisissant une lumière plus chaude.

Réduire l’utilisation des lampes LED

Puisque ce système d’éclairage apporte de nombreux avantages, il est impossible d’éradiquer son utilisation. Cependant, vous pouvez limiter son usage au sein de votre établissement.

Les derniers articles